Full kick-off meeting du projet WaterPollutionSensor

Trois mois après le lancement officiel des projets Offensive Sciences Rhin Supérieur, ayant eu lieu le 11 septembre 2019 au Bürgerhaus Neuer Markt de Bühl (Allemagne) en présence de nombreux représentant.e.s politiques des régions partenaires et des porteur.se.s de projets, l’équipe scientifique du projet WaterPollutionSensor s’est cette fois-ci réunie à Illkirch.

Lancé au 1er septembre 2019, le projet WaterPollutionSensor a pour objectif le déploiement d’un réseau de capteurs pour la surveillance en continu des pesticides dans l’eau potable dans l’espace du Rhin Supérieur.Ainsi, le mercredi 18 décembre 2019 a eu lieu la réunion « full kick-off » dans les locaux de Télécom Physique Strasbourg. Cette première réunion de ce type a permis d’instaurer un climat convivial entre les scientifiques et de passer en revue les accomplissements du premier trimestre du projet ainsi que les prochaines étapes pour le premier semestre de l’année 2020.

La réunion « full kick-off » a en effet rassemblé toutes les institutions participant à ce projet innovant : l’Université de Strasbourg, en tant que porteuse, et ses partenaires académiques : Fachhoschule Nordwestschweiz, Hochschule Furtwangen, Technische Universität Kaiserslautern, Universität Freiburg. La prochaine réunion rassemblant toute l’équipe aura lieu à Fribourg, le 2 juillet 2020.

***

D’un budget total de près de 1.400.000 €, le projet WaterPollutionSensor est cofinancé par le programme INTERREG V Rhin Supérieur à hauteur de près de 500.000 euros issus du Fonds européen pour le développement régional (FEDER). Le projet WaterPollutionSensor est également soutenu par les partenaires régionaux français, allemands et suisses : la Région Grand Est, le Bade-Wurtemberg et la Rhénanie-Palatinat, ainsi que la Confédération Suisse, le Canton de Bâle-Ville, le Canton de Bâle-Campagne, le Canton de Soleure, la République et Canton du Jura.

Le programme Offensive Sciences, coordonné par la Région Métropolitaine Trinationale Rhin Supérieur, soutient les projets de recherche d’excellence transfrontaliers.